Mai 25

Les ventouses et la Cupping Therapy

By youness | Non classé

La cupping thérapy ou Médecine Traditionnelle Chinoise nous donne la possibilité d’utiliser divers types de ventouses. Chacune d’elle requiert une utilisation spécifique.
Les ventouses en plastique:
On les utilisent non seulement en hijama sèche ( aspiration ) mais également en hijama humide ( saignée et aspiration ) en pompant afin de créer la succion de la peau. Elles sont généralement à usage unique afin de garantir toute hygiène. C’est la forme de ventouse la plus utilisée et la plus connue.
Les ventouses en verre:
On y introduit une flamme qui consume instantanément l’oxygène afin de créer un vide partiel et de provoquer une succion de la peau. La flamme s’éteint quand l‘air est consommé. Le patient ne ressent aucune douleur, seulement une sensation d’échauffement de la peau. En Médecine Traditionnelle Chinoise, les ventouses sont appliquées à des endroits précis correspondant à des points acupuncture.
Les ventouses en bambou:
Vous savez à quoi ça ressemble? regardez voir ci dessous 🙂
La “ thérapie par cornes” ou thérapie par ventouses en bambou est utilisée depuis l’ antiquité en Chine. Les chinois ont débuté cette pratique à l’aide de cornes d’animaux pour se servir de bambou de nos jours. Ces ventouses sont moins fragiles que celles en verre. Elles sont de différentes tailles ( photo ci dessus) afin d’être bien appliquées sur chaque zone du corps. Généralement on les trempent dans des décoctions de plantes juste avant l’application sur la peau pour combiner l’action de la ventouse à celle des plantes.
Les ventouses en silicone:
Idéale pour la moving therapy ( massage énergétique), les ventouses en silicone sont très agréables pour revitaliser le corps. On peut noter trois effets :
– nettoyage de la peau en profondeur en aspirant les impuretés et toxines qui bouchent les pores en profondeur, la peau retrouve alors une réelle douceur
– élimination de nos “ déchets” par un drainage efficace en réactivant la circulation sanguine
– similairement à la technique du palpé roulé, le massage par les ventouses va éliminer les cellules graisseuses responsable de la cellulite
Et vous, vous connaissiez tout ces types de ventouses? vous les avez déjà testé? Racontez nous vos expériences…
Mai 25

La Hijama ou Cupping Therapy

By youness | Non classé

Ventouse à usage unique
Connaissez vous la hijama, cupping thérapy ou encore thérapie par les ventouses?
Venez par ici on va tenter d’y voir plus clair.
La hijama, un peu d’histoire
La hijama de  » Hajm  » qui désigne la sucion, est une technique thérapeutique très ancienne apparaissant déja en Chine il y a 4500 ans. Depuis cette époque à nos jours, elle a subi un essor important. Cette pratique recommandée par notre Prophète (ﷺ) est très répandue chez les arabes et dans le monde musulman de manière générale. Elle est aussi bien connu à travers le monde, puisqu’elle joue un rôle prépondérant non seulement en Europe, aux Etats-Unis mais surtout en Asie.
Concrètement, qu’est ce que c’est?
Il est nécessaire que l’on distingue deux techniques de hijama :
la hijama  » humide » : elle consiste en l’incision superficielle de l’épiderme puis à la sucion ou aspiration du « mauvais sang » et de ses substances nocives à l’aide de ventouses. De manière générale elle permet d’accentuer le drainage du sang vers la peau.

Hijama dite « Humide »
la hijama  » sèche » : à la différence de la thérapie avec saignée, il s’agit d’aspirer la peau sans incisions au préalable.

Hijama dite « sèche »
De multiples actions :
– régulatrice et épurative : en debarassant le sang des diverses toxines et en équilibrant les substances pouvant y être présente en excès ( sucre, cholestérol…) ou en augmentant celles en manque ( fer…)
– stimulatrice du système immunitaire : face à la présence d’un microbe (virus, bactérie…) notre corps lutte grâce à ses défenses immunitaires.
-analgésique : elle agit de manière locale sur la douleur ainsi plus l’aspiration par la ventouse sera grande plus la zone sera indolore donc anesthésiée. L’information est transmise directement au cerveau.
– neurologique et neuro-végétative : des informations sont envoyées au système nerveux afin de lutter contre la douleur par exemple. Les nerfs et les organes visés sont stimulés.
– hormonale : notre corps est constitué de glandes qui produisent des hormones. L’incisiothérapie va permettre de rééquilibrer l’action de ces glandes.
De nombreux bienfaits:
Bien que généralement utilisée de manière currative, sachez que l’on peut y avoir recours de manière préventive. Si vous souffrez de divers maux, la hijama pourra assurément vous soulager. C’est en disposant des ventouses sur notre corps, que l’on pourra agir sur de multiples zones et organes.
Voici quelques exemples:
– atténuation des douleurs ( dos, cervicales…)
– régulation du taux de cholestérol, de fer, de sucre et de la glande tyroïdienne
– céphalées
– maladies rénales, pulmonaires, de l’estomac…
Du fait de son action sur le système nerveux, immunitaire, psychologique et neurologique, elle nous permet de ressentir un grand bien-être et de retrouver une meilleure forme physique.
Quand la pratiquer :
La hijama fonctionne avec le calendrier hégirien. En effet, elle se réalise de préférence lors de la deuxième quinzaine du mois lunaire. Durant cette période, la circulation sanguine s’excite.
Abû Hurayrah (raw) rapporte que le Prophète (ﷺ) a dit : « Quiconque pratique la hijama le 17,19 et 21, ceci sera une guérison pour tous les maux. »
C’est donc de manière recommandée que l’on y a recours du 17 au 21 ème jour lunaire. Cette thérapie par les ventouses est aussi déconseillée le mercredi.
Ibn Umar rapporte que le Prophète (ﷺ) a dit :  » et abstenez-vous de la hijama le mercredi, car c’est le jour où Ayyûb fut atteint par son épreuve – car on ne s’expose à la lèpre ( après la hijama) que la journée du mercredi ou la nuit du mercredi. »
Et vous l’avez vous déjà testé? Là connaissiez vous auparavant? Etes vous tenté?
N’hésitez pas à nous appeler 🙂